C’est l’histoire d’une petite émotion

De la naissance à la libération

écrit le 5 février 2021

Que connaissons nous réellement des émotions qui nous traversent ? Nous savons qu’elles restent avec nous quelques temps plus ou moins long. Nous savons également que nous avons parfois et même souvent des difficultés à ne pas leur offrir gîte et couvert pendant de long moments ! 

D’où viennent-elles ? où vont-elles ? 

Je vous présente l’histoire d’une petite émotion, de sa naissance heureuse jusqu’à sa libération, sa transmutation.

La naissance

Il était une fois un homme qui menait sa vie tranquillement. Il était marié depuis peu et sa vie était douce et fluide. Puis soudain il eût une pensée « Ma femme est si belle ! ». La croyance « je ne mérite pas d’être heureux », qui habitait déjà cet homme, fut instantanément prévenue de l’arrivé de cette pensée et saisit l’occasion ! La croyance et la pensée s’accouplèrent joyeusement et donnèrent naissance à une belle petite émotion « peur de perdre ». Cette petite émotion se trouva vite à l’étroit ! Elle eut rapidement envie de sortir, de parcourir le monde ! l’univers ! en bref elle était appelée à évoluer, comme toute émotion qui se respecte. Ainsi elle commença à manifester sa présence à son porteur, doucement au début puis de plus en plus fortement ! Mais rien n’y faisait : il ne voulait pas la laisser partir : ses croyances s’y opposaient !

« La porte latérale »

Mais la petite émotion voulait sortir, coute que coute. Ainsi elle modifia sa stratégie : elle se dédoublerait en deux partie égale ; elle laisserait une partie d’elle dedans pour aider les autres ! Notre petite émotion était ravie de son idée ! Elle se mit aussitôt au travail pour convaincre les croyances, qui trouvèrent la proposition acceptable. Ainsi, elle profita d’un état de fatigue de son hôte pour se manifester, elle se dédoubla en deux parties égales, et ainsi, l’une d’elle fut autorisée à emprunter le passage de sortie ouvert par l’homme qui commençait à se disputer avec son épouse ! Cet espace d’ouverture était la « porte latérale ou horizontale » qui s’ouvre au niveau du plexus solaire de l’hôte. Ainsi, l’une d’entre elles se retrouva au grand air alors que l’autre resta à l’intérieur pour satisfaire les croyances, mais celle-ci tentera à nouveau sa chance plus tard.

Liberté, vraiment ?

Observons donc notre petite émotion devenue enfin libre, à l’extérieur ! Grisée par cette liberté elle virevolta dans tout les sens puis elle eut finalement envie de se reposer un instant, pour réfléchir. Il faut savoir que toutes les émotions sont des énergies d’amour qui font une expérience d’incarnation :  l’une deviendra une émotion de colère, l’autre de tristesse, de frustration ou de peur…  Mais toutes, à l’instar de l’humain, sont irrémédiablement appelé par la Source de toutes choses, la Source Amour, sa Maison. Ainsi notre petite émotion était appelée sans relâche, sans relâche, sans relâche ! Elle comprit assez rapidement que sans aide, elle ne pourrait y parvenir, elle ne pourrait pas retourner à la Maison. Et puis soudain, BINGO !! Elle su ce qu’elle devait faire ! Elle devait transiter. Transiter par un humain ou, autrement dit, être transmutée ! N’importe quel humain fera-t-il l’affaire ? Non, il lui fallait un humain porteur de sa fréquence et qui veuille bien lui ouvrir sa « porte du haut », la porte de la transmutation !

Nouvel essai

Bon, ça ne devrait pas être si difficile à trouver ! Elle regarda autour d’elle. Il y aurait bien l’épouse de son ex-hôte … Instantanément elle se retrouva aspirée par l’énergie de la femme ! Ah zut la voici de nouveau à l’étroit ! Il faut dire qu’il y a du monde là-dedans ! Elle se met aussitôt au travail pour faire sa demande de sortir par la « porte du haut » ! Entre temps notre brave hôte était sorti de chez elle pour aller faire quelques courses à l’épicerie du coin. Elle ressenti intuitivement qu’une émotion se manifester pour sortir, mais les croyances dont elle était porteuse s’en mêlent et votèrent contre à la majorité absolue ! La petite émotion entreprit de nouvelles négociations auprès des croyances pour aboutir à l’acceptation d’une sortie par « porte latérale » pour « éviter un raz de marée » selon leurs propres mots ! Qu’a cela ne tienne, notre petite émotion se dédoubla à nouveau, laissa une partie d’elle-même sur place pour « donner un coup de main » et se retrouva projetée à l’extérieur au moment où la femme arrivait à l’épicerie et qu’elle vit le panneau sur la porte : « fermeture exceptionnelle ».

Maison où es-tu ?

A nouveau libre notre petite émotion se mit aussitôt à la recherche d’un nouvel humain en capacité de lui ouvrir « sa porte du haut » ! Elle en essaya plusieurs. Laissant une part d’elle à chaque fois. On pourrait croire qu’a force de se dédoubler elle finisse par s’affaiblir, devenir si petite, si infime et ne plus avoir aucune force, mais pas du tout ! Le dédoublement est plutôt comparable au « copier-coller », une copie conforme à l’original en quelque sorte. Ainsi notre petite émotion a essaimé quelques copies d’elle-même dans chaque hôte qui l’a accueilli. A la recherche de celui ou celle qui saurait lui faire vivre cette transmutation tant attendue ! la voie directe pour la Maison !

« La porte du haut »

Ah ! en voilà un de prometteur ! Aspirée une énième fois par un hôte porteur de sa fréquence, elle s’aperçoit que l’espace ici est moins encombré ! Les croyances lui font bon accueil et on lui demande ce qu’elle souhaite ! Elle répond aussitôt qu’elle veut rentrer à la Maison ! Sa demande est acceptée et on le fait aussitôt savoir à l’hôte. L’hôte reçoit le message qu’une émotion désir utiliser la porte du haut pour « rentrer à la Maison » et accepte aussitôt la demande. Il prend contact avec la petite émotion toute émotionnée par cette nouvelle attention dont elle fait l’objet ! Mais d’un coup elle doute ! Elle a toujours voulu rentrer à la Maison, comme appelée sans cesse mais personne n’est jamais revenu pour lui raconter ce qu’il y a vécu !! Aïe ! Notre petite émotion n’est plus si sûr de vouloir y aller ! Mais l’attention de l’hôte est si bienveillante, si douce ! Elle sent sa confiance revenir. Le passage lui est ouvert ! c’est la porte du haut ! Elle se sent aspirée par l’Amour de la Source, Elle rentre à la Maison, enfin ! Et avant de partir complètement, de transmuter, elle remercie chaleureusement son hôte-libérateur pour son aide.

Merci à tout ceux qui ouvrent leur « porte du haut » aux émotions en demande de transmutation !

Souveraineté personnelle : Ghis

Souveraineté personnelle : Ghis

écris le 9 septembre 2021 Je me fais relais de l'intervention de Ghis (auteur de la Mafia médicale). Tout y est dit de manière très clair. Comment faire face à la situation ? Quelle est la solution ?  Belle écoute.  

La mort dans les yeux

La mort dans les yeux

Ma maman a passé le seuil de la mort le 28 novembre 2021. J’ai eu la chance de pouvoir l’accompagner pendant cette transition.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *